Par Shane Bugden pour Day by day Mail Australia et Rachel Ward pour l’Australian Related Press

La police de Victoria a confirmé que l’un des hooligans présumés chassés lors de l’invasion terrestre des Victors de Melbourne qui a secoué la A-League a déjà été interdit d’assister à des matchs et a fui le pays.

La nouvelle survient après que des officiers ont publié des pictures de 11 personnes qu’ils chassent après avoir prétendument jeté des bouteilles et des ordures sur des officiers lors d’une invasion de terrain le 17 décembre.

L’un des hommes recherchés aurait jeté un poteau sur une équipe d’intervention de la police peu de temps après que plus de 100 followers se soient précipités sur le sol dans des scènes sauvages qui ont gravement blessé le gardien de Melbourne Metropolis, Thomas Glover, lorsqu’un métal lui a fracassé le visage avec un seau.

“La police de Victoria publiera les noms de toutes les personnes accusées d’accusations plus graves de désordre violent, d’agression et/ou de lancement de missiles à l’équipe de soccer australienne dans les prochains jours”, a déclaré un porte-parole de la police de Victoria.

La police a publié des pictures d’autres contrevenants présumés (photograph) après avoir été accusés d’avoir lancé des pétards, des sièges cassés et des bouteilles pendant le chaos au parc AAMI

Les officiers recherchent 11 autres hooligans présumés (l'un de ceux recherchés est illustré)

Les officiers recherchent 11 autres hooligans présumés (l’un de ceux recherchés est illustré)

Les officiers ont confirmé que le fan interdit avait quitté le pays quelques jours après les scènes choquantes du parc AAMI.

“Au cours de l’enquête, les détectives ont appris que l’homme de 33 ans avait quitté le pays peu après le match”, a précisé un porte-parole de la police.

“Des enquêtes supplémentaires de l’Australian Border Power confirment qu’il est monté à bord d’un vol à vacation spot de l’Europe.”

L’homme devrait être arrêté à son retour en Australie. Il pourrait être accusé d’avoir lancé une roquette et d’avoir participé à des émeutes.

La police a inculpé 32 personnes d’invasion de terrain, notamment de conduite désordonnée, de troubles violents et d’agression.

L'un des officiers avec qui ils veulent parler aurait jeté une perche sur une escouade de police lors d'une mêlée le 17 décembre.

L’un des officiers avec qui ils veulent parler aurait jeté une perche sur une escouade de police lors d’une mêlée le 17 décembre.

Dans le fight, auquel ont assisté environ 150 spectateurs, outre Glover, l’arbitre Alex King, un caméraman de télévision et deux membres du personnel de sécurité ont été blessés.

Ceux qui sont confrontés aux infractions les plus graves seront renvoyés devant le tribunal de Soccer Australia, tandis que cinq autres ont reçu des avertissements ou des amendes.

La police affirme qu’environ 150 000 $ de dommages ont été causés au website du parc AAMI lors de l’effraction.

Environ 80 roquettes ou pétards ont été lancés, et les policiers sur le terrain ont été bombardés de poteaux et de bouteilles.

Jusqu’à présent, 10 des attrapeurs de terrain présumés ont été interdits par Soccer Australia.

En raison du chaos, Melbourne Victory s’est vu infliger les sanctions les plus sévères de l’histoire du sport.

Le membership a été interdit de vendre des billets pour les matchs à domicile et ses followers ne peuvent pas assister aux matchs à l’extérieur.

Ces sanctions temporaires sont en vigueur jusqu’au 15 janvier et d’autres sanctions peuvent inclure des déductions de factors et des amendes.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}